Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Les tout derniers sondages publiés ce lundi aux Etats-Unis semblaient annoncer une nette victoire républicaine aux élections législatives de mardi. Le parti démocrate du président Obama, qui pourrait perdre les deux chambres du Congrès américain, a pourtant bon espoir de sauver de justesse le Sénat.
Ces élections de mi-mandat sont traditionnellement difficiles pour le parti au pouvoir. A la Chambre des représentants, dont les 435 sièges sont en jeu, les républicains n'ont qu'à s'emparer de 39 sièges pour détenir la majorité.
Les dernières enquêtes confirment que l'opposition devrait prendre la majorité à la Chambre des représentants (218 sièges ou plus) et pourrait même s'emparer du Sénat, dont seuls 37 sièges sur 100 sont en jeu cette année.
Au Sénat, s'ils veulent obtenir la majorité (51 sièges), les républicains devront gagner dix nouveaux sièges et surtout l'emporter dans six des sept élections les plus serrées: Californie, Etat de Washington, Nevada, Colorado, Pennsylvanie, Illinois et Virginie-Occidentale.
Deux ans après l'élection triomphale de Barack Obama à la Maison Blanche, les élections de "mi-mandat" concentrent le mécontentement d'Américains qui ne voient guère d'amélioration sur le front de l'économie et de l'emploi.
Selon un sondage de l'institut Gallup, les républicains mènent par 55% des intentions de vote contre 40% seulement aux démocrates parmi les électeurs les plus susceptibles de se rendre aux urnes. Cet écart est le plus fort en faveur des républicains depuis 1974, lorsque ce parti avait succombé au scandale du Watergate, selon cette enquête dont la marge d'erreur est de plus ou moins 3 points de pourcentage.
Selon un autre sondage publié dimanche soir, près de la moitié des électeurs inscrits souhaiteraient que le Congrès soit contrôlé par les républicains. Selon ce sondage, réalisé pour la chaîne télévisée NBC News et le quotidien "Wall Street Journal", 49% des électeurs préféraient que le Congrès soit contrôlé par les républicains et 43% par les démocrates.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS