Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston - La marée noire qui menace la Louisiane a été décrétée "catastrophe nationale" aux Etats-Unis dont elle pourrait toucher les côtes vendredi. La Maison Blanche promettait pour sa part de mobiliser "tous les moyens disponibles", dont l'armée.
Alors que le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal déclarait l'état d'urgence face à l'imminence de l'arrivée de nappes de pétrole brut sur les fragiles côtes du delta du Mississippi, une course contre la montre était engagée par les services de secours.
Lors d'un point de presse à la Maison Blanche, la ministre de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, a indiqué que la marée noire provoquée par le naufrage le 22 avril d'une plateforme pétrolière dans le golfe du Mexique avait été décrétée "catastrophe nationale", mesure permettant l'utilisation de moyens supplémentaires, notamment de dépollution, venant de tout le pays.
La nappe de pétrole pourrait, qui atteint 965 km de circonférence (une surface de quelque 74'000 km2, soit presque deux fois la surface de la Suisse), devrait toucher le delta "vendredi soir", a déclaré une responsable des garde-côtes, Sally Brice O'Hara. La zone la plus à risque se trouve à l'extrémité sud-est de ce delta, entrelacs de bras d'eau et de marais.
Barack Obama a déclaré que son administration aurait recours à tous les moyens disponibles, y compris éventuellement à l'armée, pour combattre la marée noire. Mais dans l'immédiat, ces efforts pourraient être handicapés par l'arrivée d'une météo instable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS