Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police d'Oakland, en Californie, a arrêté jeudi plus de 80 personnes après qu'une manifestation du mouvement "Occupy Wall Street" a dégénéré dans la nuit de mercredi à jeudi. Cinq civils et trois policiers ont été blessés.

Après minuit, des policiers antiémeutes avait avancé sur les manifestants qui protestaient contre les inégalités économiques. Ils ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les centaines de personnes qui continuaient d'occuper les rues de la ville plusieurs heures après la manifestation du jour, qui avait rassemblé jusqu'à 7000 personnes.

La police a chargé, selon les autorités locales, pour répondre à un groupe d'anarchistes qui allumaient des incendies ça et là, agressaient des policiers et étaient entrés dans un bâtiment du centre-ville.

Le mouvement d'Oakland, affilié de loin au regroupement "Occupy Wall Street" de New York, a été galvanisé la semaine dernière après des heurts avec la police.

ATS