Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un élu républicain a provoqué une tempête de critiques aux Etats-Unis, y compris au sein de son propre camp. Il a suggéré que lorsqu'une femme est victime d'un "véritable viol" elle tombe rarement enceinte. Des déclarations qualifiées de "choquantes" par Barack Obama.

Expliquant son opposition à l'avortement, Todd Akin, membre de la commission des Sciences de la Chambre des représentants et candidat au poste de sénateur du Missouri pour l'élection de novembre, a dit dimanche: "De ce que j'entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare. (...) S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça".

"Dans les cas où ça ne se passe pas comme ça, je pense qu'il devrait y avoir des représailles. Mais la punition doit retomber sur le violeur et non l'enfant", a ajouté sur la chaîne KTVI M. Akin, qui a déjà été élu six fois au Congrès et est soutenu par la mouvance ultraconservatrice du "tea party".

Critiqué par Romney, jugé "choquant" par Obama

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney, ainsi que son colistier Paul Ryan, ont immédiatement pris leurs distances avec les commentaires de Todd Akin.

Le président Barack Obama a lui jugé "choquantes" les déclarations de Todd Akin. "Un viol est un viol", a-t-il estimé lors d'un point presse à la Maison Blanche. "L'idée de devoir faire des différences de vocabulaire et qualifier de quel type de viol on parle est inconcevable pour le peuple américain", a-t-il ajouté.

L'élu a pour sa part regretté ses propos lundi en début d'après-midi, évoquant dans une émission radiophonique une "erreur". "J'ai utilisé des mots inappropriés. Ce que j'ai dit était mal dit, et c'était faux. Je m'en excuse", a-t-il poursuivi.

Les républicains appellent depuis longtemps à renverser l'arrêt Roe vs. Wade de 1973 de la Cour suprême autorisant l'avortement. Une étude de 1996 réalisée par le "Journal américain de gynécologie et d'obstétrique" relève qu'environ 32'101 grossesses chaque année aux Etats-Unis sont le résultat d'un viol.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS