Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Etats-Unis: pompiers tués par balles en intervenant sur un incendie

Deux pompiers de l'Etat de New York ont été abattus par balles et trois blessés lundi, sur les lieux d'un incendie de la ville de Rochester, dans le nord-est des Etats-Unis, dix jours après le massacre de Newtown. Le tireur a aussi été tué. La police parle d'un piège.

L'homme a ouvert le feu sur les pompiers alors qu'ils tentaient d'éteindre l'incendie de plusieurs maisons à Webster, à environ 350 km de New York. Il a blessé deux autres pompiers, et un policier, qui n'était pas en service, a été touché par une balle perdue. "Il semble qu'un piège était tendu aux (...) premiers secours", a expliqué le chef de la police.

Il a précisé que "le tireur était mort sur place", tué par une balle sans que l'on sache exactement dans quelles circonstances, riposte des forces de l'ordre ou suicide. "Il y a eu une poursuite" avec des policiers, a-t-il dit.

Evacuations

Une trentaine d'habitants ont été évacués à la suite de la fusillade, et quatre maisons ont été détruites par l'incendie qui continuaient pendant que les forces de sécurité fouillaient les maisons.

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a dénoncé "une fusillade affreuse", après "que la police et les pompiers se soient déplacés pour un feu de voiture" et a présenté ses condoléances aux familles.

Cet incident survient en plein débat sur les armes à feu aux Etats-Unis, traumatisés après le massacre de Newtown, où 20 enfants et six membres du personnel de l'école de Sandy Hook ont été tués le 14 décembre par un jeune de 20 ans, qui avait auparavant abattu sa mère. Il s'est ensuite suicidé dans l'école.

Les armes à feu font 31'000 morts par an aux Etats-Unis (dont 18'000 par suicide).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.