Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Arthur Nadel, un gérant de fonds spéculatifs poursuivi pour fraude financière, a été condamné jeudi à 14 ans de prison par un tribunal de New York. Les procureurs avaient requis entre 19 et 24 ans de réclusion, mais le juge a prononcé une peine réduite, arguant de l'âge de l'accusé - 77 ans - et de son état de santé.
Arthur Nadel, surnommé le "mini-Madoff", a été déclaré coupable d'avoir escroqué 390 investisseurs qui lui avaient confié des fonds. La fraude a été évaluée à 168 millions de dollars. De nombreuses personnes âgées ont été victimes de ses agissements.
La fraude reposait sur le principe de la "pyramide de Ponzi", le même schéma suivi sur une tout autre échelle par Bernard Madoff dans lequel les fonds versés par les derniers arrivants financent les intérêts promis aux premiers arrivés.
Comme dans l'affaire Madoff, l'escroquerie a été dévoilée en janvier 2009 lorsque des investisseurs, frappés par la crise financière de 2008, ont demandé la restitution de leurs fonds. Arthur Nadel avait plaidé coupable en février. Son avocat, commis d'office, en avait appelé à la clémence du juge, demandant une peine de cinq ans de prison pour que son client ne meure pas derrière les barreaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS