Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont rebondi en août, sans pour autant effacer intégralement leur recul de juillet. La progression de l'indice a été tirée par un bond de 5,5% des mises en chantier de maisons individuelles, propulsées ainsi à leur niveau le plus élevé depuis avril 2010.

Elle a été freinée par la construction de logements collectifs, sujette à de fortes variations d'un mois sur l'autre et qui a chuté de 4,9% en août, selon des chiffres officiels publiés mercredi à Washington.

L'indicateur de la construction nouvelle établi par le département du Commerce a progressé globalement de 2,3% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières. Le ministère a revu en hausse de 1,7 point son estimation de la baisse des mises en chantiers de juillet, à 2,8%.

Perspectives encourageantes

En août, indique le gouvernement, il y a eu 750'000 départs de chantiers en rythme annualisé dans le pays. Les analystes tablaient sur une hausse des mises en chantiers plus forte: leur estimation médiane donnait l'indicateur du ministère à 770'000.

En glissement annuel, les mises en chantier de logements (tous secteurs confondus) ont progressé de 29,1% en août. Ceci traduit l'amélioration notable observée depuis l'été 2011, même si le niveau de la construction reste globalement assez faible.

Les perspectives des promoteurs restent plutôt encourageantes. Indicateur de la construction à venir, le nombre de permis de construire accordés par les autorités n'a reculé que de 1,0%, pour s'établir à 803'000 autorisations en rythme annualisé, après avoir bondi en juillet à son niveau le plus élevé en quatre ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS