Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Critiqué lors des précédents débats sur ses impôts, le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine Mitt Romney a publié mardi sa déclaration d'impôts pour 2010 et une estimation pour 2011. Il a fermé en 2010 un compte en Suisse sur la suggestion d'un conseiller.

Selon les chiffres publiés après le débat de lundi soir en Floride, il devra s'acquitter de 6,2 millions de dollars portant sur 42,5 millions de dollars de revenus en 2010 et 2011. Son taux d'imposition est de 13,9 % en 2010 et de 15,4 % en 2011, beaucoup moins que la plupart des Américains car ses revenus sont essentiellement des revenus du capital, moins taxés.

Les conseillers de M. Romney ont aussi révélé la fermeture en 2010 d'un compte en Suisse. Un spécialiste en investissement avait alors estimé que ce compte pourrait être politiquement embarrassant pour M. Romney.

ATS