Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La politicienne ultra-conservatrice américaine Sarah Palin a annoncé mercredi qu'elle ne serait pas candidate à l'élection présidentielle de novembre 2012 aux Etats-Unis. Elle avait été la colistière du républicain John McCain en 2008, scrutin remporté par Barack Obama.

Par son retrait, Mme Palin ramène la course à huit principaux candidats du côté républicain. Les élections primaires doivent commencer en janvier prochain.

"Après beaucoup de prières et mûre réflexion, j'ai décidé de ne pas être candidate à l'investiture républicaine de 2012 pour le poste de président(e) des Etats-Unis", a fait savoir Mme Palin, 47 ans, précisant qu'elle se dévoue à "Dieu, (sa) famille et le pays".

Romney et Perry favoris

"Ma décision respecte cet ordre", a-t-elle expliqué. "Dans les semaines qui viennent, je participerai à la définition d'une stratégie pour remplacer le président, reprendre le Sénat et conserver la Chambre" au parti républicain, a indiqué Mme Palin.

La figure de proue de la droite conservatrice américaine, qui a gouverné l'Alaska pendant deux ans et demi jusqu'en 2009, laisse par son retrait l'ancien gouverneur du Massachusetts (nord-est) Mitt Romney et le gouverneur du Texas (sud) Rick Perry au rang de favoris pour tenter de déloger Barack Obama de la Maison Blanche.

ATS