Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux balles ont été tirées sur la Maison Blanche, l'une finissant dans une fenêtre blindée et l'autre à proximité de la résidence du président des Etats-Unis. Barack Obama et son épouse étaient en déplacement à San Diego au moment présumé des tirs, vendredi.

Le service de presse de la Maison Blanche s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat. Le "Secret Service" avait lancé son enquête vendredi après que des coups de feu ont été entendus dans la soirée à proximité de la Maison Blanche.

L'endroit présumé d'où les coups de feu ont été tirés est situé à environ 600 à 700 mètres au sud du bâtiment. La circulation n'est pas restreinte sur Constitution Avenue et le public à pied a normalement accès à l'Ellipse, mais en aucun cas à la pelouse sud, étendue à découvert qui sépare ce jardin de la résidence exécutive.

Voiture vide retrouvée

Ce n'est que mardi matin que "des dégâts à une fenêtre extérieure de la Maison Blanche ont été découverts. Une balle a été stoppée par le verre blindé placé derrière le verre extérieur d'origine", a souligné un porte-parole du "Secret Service".

La police a retrouvé une voiture vide à sept pâtés de maisons du lieu présumé de l'incident, et "des indices dans le véhicule ont conduit la police à obtenir un mandat d'arrêt contre un suspect de 21 ans. Il a été interpellé mercredi en Pennsylvanie.

L'enceinte de la Maison Blanche est sévèrement gardée par le "Secret Service", dont des tireurs d'élite sont postés en permanence sur le toit. Mais la résidence a déjà été à plusieurs reprises visées par des tirs ces dernières années.

ATS