Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ethical Coffee Company (ECC) s'attaque à Nespresso devant le Tribunal de commerce de Paris pour "concurrence déloyale". Il l'accuse de mener une campagne de dénigrement systématique à son encontre pour détourner les consommateurs de ses capsules de café.

Ethical Coffee s'estime victime de telles pratiques de façon directe au travers du Club Nespresso, mais aussi de façon indirecte via Internet ainsi que par des distributeurs de machines, selon son communiqué de mercredi.

"Ce n'est pas la première fois que cette entreprise formule des affirmations similaires, celles-ci font partie d'un schéma récurrent", commente Nespresso. "Nous conduisons nos activités en ligne avec toutes les lois et régulations en vigueur. Nous nous défendrons vigoureusement contre ces déclarations infondées et nous réjouissons de présenter nos arguments dans le cadre approprié."

Les deux firmes s'opposent déjà devant la justice. Nespresso, filiale du géant alimentaire vaudois Nestlé, a déposé plainte contre Ethical Coffee et d'autres fabricants. Elle veut défendre l'exclusivité de ses propres produits face aux produits vendus comme compatibles avec Nespresso. Après diverses péripéties juridiques, la décision de fond se fait toujours attendre.

Accusations multipliées

De son côté, Ethical Coffee a multiplié les accusations ou menaces de plaintes. Elle s'en est déjà pris à Nespresso pour "entraves à la concurrence", mais aussi à Coop par exemple, reprochant à cette dernière d'avoir choisi un fournisseur de capsules italien après avoir envisagé un temps un contrat avec Ethical Coffee.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS