Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La campagne sur l'initiative contre les salaires abusifs donne lieu à des exotismes. L'agence de publicité zurichoise Werbeanstalt Schweiz AG a engagé des étudiants pour écrire des commentaires opposés à l'initiative Minder sur des portails d'information en ligne.

Détail piquant: le bureau en question a conçu pour la faîtière economiesuisse les affiches et annonces contre cette initiative. La fédération des entreprises helvétique a prévu une campagne à 8 millions de francs pour contrer le texte de l'indépendant schaffhousois.

Après une partie de tennis

La responsable de la campagne d'economiesuisse, Silvia Fraefel, réfute cependant la paternité de cette idée. L'initiative revient au patron et associé de l'agence de pub, Reto Dürrenberger, a-t-elle expliqué au journal zurichois "Tages-Anzeiger".

Le bureau a engagé cinq étudiants par le biais de l'agence de placement Poolside et les a chargé de commenter dans le sens des opposants à l'initiative Minder des contributions de lecteurs publiées sur les portails comme blick.ch, 20.minuten.ch ou srf.ch.

Reto Dürrenberger confirme les faits et explique que l'idée de ce projet aurait germé après une partie de tennis avec le chef de l'agence Poolside Marcel Flückiger. Tous deux auraient craint que la Suisse "se tire une balle dans le pied avec l'initiative contre les salaires abusifs", écrit-il samedi dans une prise de position envoyée à l'ats et précisant: "nous n'avons jamais laissé écrire des contrevérités".

Coup bas

Claudio Kuster, militant pour le texte de Thomas Minder, est indigné. "Le comité d'initiative condamne au plus haut point de telles manipulations de la démocratie directe", a-t-il fait savoir samedi par communiqué.

Les exploitants des portails online sont désormais priés de mettre le holà à ces contributions trompeuses. Ils doivent veiller à contrôler les commentaires et leur auteur, demande Claudio Kuster.

Reto Dürrenberger a confirmé samedi à l'ats que le projet avec les étudiants cessait avec effet immédiat. Lui et son ami Flückiger ne "veulent pas verser plus d'huile sur le feu".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS