Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Natation - L'Australien Ian Thorpe, cinq fois champion olympique, a passé des années à combattre la dépression, qui lui a fait penser au suicide, révèle-t-il dans une autobiographie.
Une déprime "écrasante" l'a parfois conduit à abuser de l'alcool et à penser au suicide: "J'ai même envisagé des endroits précis, ou une façon précise, de me suicider, mais j'ai toujours reculé, en réalisant combien c'était ridicule", écrit-il.
"Aurais-je pu me suicider ? A la réflexion, je ne crois pas, mais il y a eu des jours dans ma vie qui encore aujourd'hui me font frissonner", dévoile-t-il dans ce livre intitulé "C'est moi: l'autobiographie" et dont le quotidien "Sydney Morning Herald" a publié samedi des extraits. Thorpe, 30 ans, met également les choses au point à propos des rumeurs qui courent sur ses préférences sexuelles en écrivant "pour mémoire, je ne suis pas gay" et en précisant qu'il espère fonder un jour une famille.
"Thorpedo", comme on l'a surnommé, n'a pas réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques de Londres cet été. Il avait décidé de revenir à la compétition en février 2011 après avoir pris sa retraite sportive en novembre 2006, à 24 ans seulement, l'expliquant à l'époque par un manque de motivation. Il s'est préparé pour les JO au centre sportif de Tenero, au Tessin, sous la conduite du coach russe Guennadi Touretski.
"J'ai réalisé à quel point j'ai procuré de la joie aux autres en nageant: amis, famille, entraîneurs, public, les Australiens deviennent dingues quand on gagne des médailles d'or. Cela rendait les gens heureux, mais cela me donnait le cafard", écrit-il aujourd'hui. Boire "était la seule façon de trouver le sommeil", explique-t-il, mais l'alcool ne lui a toutefois jamais fait manquer une séance d'entraînement. Il entend aujourd'hui continuer à nager.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS