Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Britannique Mo Farah a établi la meilleure performance mondiale de l'année (MPM) sur 10'000 m en 26'53''71 lors de la première journée du meeting de Eugene (USA), comptant pour la Ligue de diamant.

Le double champion olympique 2012, sacré sur 5000 et 10'000 m il y a quatre ans à Londres, a amélioré de 26 secondes le précédent chrono de référence de l'année réalisé par l'Ethiopien Leul Gebresilase, le 13 mai à Herzogenaurach (GER). Le quintuple champion du monde, âgé de 33 ans, a dû s'employer pour devancer le Kenyan William Sitonik, qu'il a débordé dans la dernière ligne droite (26'54''66). L'Ethiopien Tamirat Tola s'est classé 3e (26'57''33).

"Je ne voulais vraiment pas perdre ici", a déclaré Farah, qui s'entraîne près de Portland, dans l'Oregon, l'Etat où est située Eugene. "C'était dur. Mais honnêtement, je suis un peu déçu. J'espérais courir beaucoup plus vite. Je me suis senti bien en début de course mais ensuite, j'ai eu de la peine à vraiment accélérer." Le Britannique sera une des grandes stars des Jeux de Rio, où il défendra ses titres du 5000 et 10'000 m.

Au poids, l'Américain Joe Kovacs a amélioré de 66 cm sa propre MPM avec un jet à 22m13. Le champion du monde 2015 a assommé le concours avec son troisième essai à 21m26. Il a ensuite amélioré une première fois sa MPM avec 21m57, puis une deuxième fois avec 21m66, avant de finir en beauté avec 22m13.

Il a relégué son dauphin, le Néo-Zélandais Tom Walsh, à plus d'un mètre (20m84).

ATS