Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Belgique a fait honneur à son rôle de favori en se qualifiant pour la première fois depuis 1980 pour la phase à élimination directe d'un Euro, grâce à son succès 1-0 contre la Suède à Nice.

Les Suédois sont éliminés, pour ce qui restera comme le dernier match international de leur star Ibrahimovic.

La Belgique affrontera la Hongrie en 8es de finale. Le but a été inscrit par Nainggolan à la 83e. Le match, très équilibré, aurait pu basculer de l'autre côté tant les occasions se sont succédé au cours d'une fin de match débridée. Finalement, la technique supérieure des Belges a prévalu face au punch et au jeu direct des Suédois, mais tout n'a tenu qu'à un fil.

La première mi-temps fut âpre, avec des Belges dangereux en contre et des Suédois qui procédaient plus par coups de boutoir ou ballons aériens. Courtois a effectué un joli sauvetage dès la 5e devant Berg, associé à Ibrahimovic dans l'attaque suédoise. Remuant, "Ibra" a eu sa première grande occasion à la 26e, mais son tir des 20 mètres frôlait le poteau droit belge.

Du côté de la Belgique, l'entente entre les deux créateurs Hazard et De Bruyne, pas toujours optimale, semblait cette fois fonctionner. Juste avant la pause, sur un corner combiné entre ces deux hommes, De Bruyne trouvait la tête de Meunier, dont la déviation manquait d'un cheveu la cible.

Ibrahimovic a connu des frissons de courte durée peu après l'heure de jeu en inscrivant un but... annulé pour un pied levé de son compère Berg peu avant. Les Belges aussi ont eu "leur" but annulé, sur une action de Lukaku parti du milieu de terrain à la 73e, mais finalement signalé hors jeu. Juste auparavant, une belle percée du même Lukaku s'était heurtée à Isaksson, le dernier rempart suédois.

La Suède a eu moult occasion en 2e mi-temps, notamment sur un coup franc d'Ibrahimovic repoussé par Courtois (75e), puis à la 83e, suite à un coup de tête de Grandvist dégagé sur la ligne par le défenseur belge Meunier.

Dans la foulée ou presque, Nainggolan envoyait les "Diables rouges" au paradis sur une puissante et magnifique frappe millimétrée des 20 m (1-0, 83e). Tout le dépit et même la détresse pouvaient alors se lire sur le visage d'Ibrahimovic, dont la belle carrière internationale prenait fin en cette soirée niçoise très animée, mais qui a sonné le glas des espoirs suédois. Les Suédois quittent cet Euro en n'ayant marqué qu'un but en trois matches, pour un petit point.

ATS