Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - L'Allemagne a obtenu sa qualification pour les demi-finales de l'Euro 2012. A Gdansk, la Mannschaft a battu la Grèce 4-2 grâce à des buts de Lahm (39e), Khedira (61e), Klose (68e) et Reus (74e).
Onzième Euro et huitième demi-finale pour l'Allemagne ! Malgré un très court instant de doute, la Mannschaft a balayé le mirage grec 4-2 en quart de finale. Elle peut attendre patiemment le match Angleterre - Italie de dimanche pour connaître le nom de son adversaire de jeudi prochain à Varsovie.
Joachim Löw est un homme courageux. Le sélectionneur a en effet créé la sensation avant même le coup d'envoi en remaniant toute sa ligne de feu, Mario Gomez, co-meilleur réalisateur du tournoi (3 buts), compris ! Le Munichois a cédé sa place à Miroslav Klose, Lukas Podolski s'est fait ravir le flanc gauche par André Schürrle et Thomas Müller s'est fait brûler la politesse par Marco Reus à droite. A croire que la Mannschaft était en crise avant cette partie...
Schweinsteiger n'étant pas dans un grand soir, Özil n'étant toujours pas des plus inspirés, Reus - l'ancien protégé de Lucien Favre à Mönchengladbach qui rejoindra Dortmund cet été - et Khedira n'étant pas en réussite, il a fallu que le capitaine Philipp Lahm débloque la situation. Profitant d'une très étrange réaction de Torossidis, le latéral du Bayern a armé une frappe puissante dont l'effet surprenant a terminé de battre le gardien grec.
Puis l'angoisse a gagné la Mannschaft quand, à la 55e et contre toute logique, Samaras a égalisé en reprenant un centre de Salpingidis. Même privé de son régulateur et capitaine Karagounis (injustement suspendu), le "Bateau pirate" ne baisse pas pavillon ! Sauf que, contrairement à son hallucinante épopée victorieuse de 2004, cette Grèce-là n'est pas une grande équipe. Censée être, au moins, solide sur ses bases, elle n'a à aucun moment inspiré confiance.
Alors elle a été punie par des Allemands piqués au vif. Khedira, d'une volée peu académique, a remis l'Allemagne en tête (61e). Klose, du chef, a inscrit son 64e but international pour 120 capes (68e). Reus a été récompensé de ses efforts à la 74e. Tandis que les Allemands ont fait le travail, les Grecs (qui ont marqué sur penalty le 4-2 par Salpingidis à la 89e) se sont noyés sous leurs limites criardes.

ATS