Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La France et l'Angleterre ont fait 1-1 à Donetsk pour leur entrée en lice dans le groupe D de l'Euro 2012. Ce résultat satisfait sans doute davantage les Anglais, qui ont été souvent dominés.
L'Angleterre, qui a mieux commencé, a ouvert le score à la demi-heure sur un coup franc excentré que Gerrard déposait sur la tête de Lescott. Les Bleus ont eu le mérite de réagir rapidement et d'égaliser sur une belle frappe de Nasri à la 39e.
Les Français ont été plus dangereux ensuite, mais ils se sont heurtés à une défense anglaise très solide, ainsi qu'au gardien Hart. Le décompte des tirs reflète bien la physionomie de la rencontre: 19 tirs à 3 pour la France, dont 15 frappes cadrées à 1...
Roy Hodgson a ainsi réussi son examen de passage à la tête des Three Lions pour son premier match officiel. Son équipe n'a certes pas brillé, mais elle a assuré un point qui peut la mettre en confiance avant ses prochaines échéances. Bien organisée défensivement, elle a aussi montré quelques rares actions offensives abouties, comme celle qui aurait dû permis à Milner, lancé par Young, d'ouvrir le score (15e).
La France, comme attendu, s'est beaucoup reposée sur les inspirations de Ribéry et Nasri, alors que Benzema a été à la peine face à l'arrière-garde anglaise très regroupée. Le latéral Debuchy s'est montré intéressant sur le flanc droit et a délivré plusieurs centres de qualité.
En fin de rencontre, les deux équipes ont finalement semblé se contenter du nul, plutôt que de risquer de tout perdre. La chaleur (31 degrés) qui règnait dans le stade a mis les organismes à forte contribution. D'ailleurs, le rythme du match est allé decrescendo.

ATS