Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le président de la FIFA Joseph Blatter a estimé que la technologie sur la ligne de but était "une nécessité". Il a réagi à l'erreur d'arbitrage qui a privé l'Ukraine d'un but valable.
"Après le match d'hier, la technologie sur ligne de but n'est plus une possibilité, c'est une nécessité", a écrit Blatter sur son compte Twitter. Cette déclaration peut être interprétée comme un désaveu pour l'arbitrage à cinq, défendu par le président de l'UEFA Michel Platini et mis en place cet été en Pologne et en Ukraine pour la première fois lors d'un Euro.
A la Donbass Arena de Donetsk, un tir contré de l'Ukrainien Devic avait manifestement franchi la ligne avant d'être dégagé par l'Anglais Terry. L'arbitre n'a pourtant pas validé la réussite, malgré la présence d'un assistant supplémentaire posté à hauteur de la ligne de but.
Une décision à propos de l'utilisation de la vidéo sur la ligne de but doit être prise le 5 juillet par le Board, instance garantes des lois du jeu. Deux technologies concurrentes sont actuellement testées.

ATS