Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline", a déclaré Didier Deschamps lors de la conférence de presse de la veille de la finale de l'Euro 2016 contre le Portugal.

Didier Deschamps, comment transmettez-vous le culte de la gagne à vos joueurs ?

"Il y a les qualités des joueurs avant tout et l'état d'esprit. C'est mon travail avec mon staff. On a eu deux ans de matches amicaux. On ne les a pas tous gagnés mais on a fait en sorte de garder cet état d'esprit. Jouer l'Euro c'est fabuleux. Ils ont fait tout ce qu'il fallait, ils ne lâchent rien et c'est ce qui me plaît. Quand on est dans le sport-loisirs, c'est le plaisir et l'amusement. Le sport de haut niveau et la compétition, c'est gagner. Il n'y a rien de plus beau que de gagner et il faut tout faire pour y arriver."

Comment gérer l'attente avant la finale ?

"C'est un moment exceptionnel, privilégié, une chance unique parce qu'il y a un titre au bout. Mais on ne va pas modifier ce qu'on a l'habitude de faire, l'idéal c'est d'arriver le plus décontracté en étant très concentré. C'est différent d'être sur le banc, la plus belle place est sur le terrain. Sur le banc, il y a cette frustration de ne pas participer mais je ne peux plus de toute façon. Mais je le vis bien, je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline, ça c'est positif."

Est-ce que ce sera le jour le plus important de votre carrière ?

"Evidemment que c'est un moment important pour moi. Quand j'ai accepté de devenir sélectionneur, ce n'était pas juste pour faire des matches et participer. Cela aura des conséquences pour la suite et pour les joueurs aussi. Gagner des titres, c'est toujours difficile et avec une équipe nationale c'est encore plus compliqué. Il faut qu'on saisisse cette opportunité sans penser à la suite mais les joueurs ont conscience de ce privilège, de jouer ce titre de champion d'Europe, chez nous à Paris."

Allez-vous concocter un plan anti-Ronaldo ?

"Personne ne l'a trouvé. C'est un très grand joueur avec une qualité athlétique dans le jeu aérien. Il reste longtemps en l'air, ses carrés de chocolat y sont pour quelque chose. En football, la grosse difficulté c'est de lutter contre la vitesse et dans les airs. Limiter son influence sera quelque chose d'important."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS