Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris n'en peut plus d'attendre. Le gardien des Bleus et de Tottenham espère prendre et donner du plaisir durant cet Euro qui début vendredi.

Hugo Lloris, ressentez-vous une tension particulière à la veille de ce match d'ouverture de l'Euro à domicile?

"Je ne vous cache pas que, ce matin, on a ressenti quelque chose de différent. Nous avons quitté Clairefontaine, nous nous sommes rapprochés du Stade de France... Il y a de l'adrénaline mais, encore, de l'attente."

Regrettez-vous le fait qu'avec ces mouvements de grève, le football est pris en otage?

"Je ne suis que spectateur, comme vous. J'espère simplement que cela ne gâchera pas la fête car il s'agit d'une chance de pouvoir accueillir un tel événement. Nous devons donner une belle image du pays."

Considérez-vous la France comme favorite du tournoi?

"Non, on n'a rien fait ni rien prouvé, si on compare par exemple avec l'Espagne et l'Allemagne. Par contre, le fait de jouer à domicile est un point positif en notre faveur mais tout reste à faire. Et ce dès demain, en gagnant."

Vous êtes capitaine de l'équipe de France lors d'un Euro en France, est-ce le plus grand moment de votre carrière?

"C'est clair pour tout le monde dans l'équipe que cette compétition est la plus importante de notre carrière. Tous mes coéquipiers vous le diront. Il faut faire abstraction de cela, prendre du plaisir et en donner."

Comment se porte l'équipe?

"Le staff nous a redonné un peu de fraîcheur psychologique et physique. Il est important de battre la Roumanie pour gagner en confiance et installer une dynamique positive pour la suite du tournoi."

On évoque souvent les problèmes défensifs de l'équipe de France. Êtes-vous préoccupé?

"Non. L'équilibre peut très vite se retrouver avec la compétition."

ATS