Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suède a pris un léger avantage dans le derby nordique contre le Danemark en barrage de l'Euro 2016. Les coéquipiers d'Ibrahimovic ont gagné 2-1 le match aller.

La Suède, avec le joueur de Grasshopper Kim Kallström, a mérité sa victoire. Elle a bénéficié de davantage d'occasions de marquer que son adversaire. L'ouverture du score est venue à la 45e, sur un centre en retrait de Lustig bien repris par Forsberg. Ce même joueur provoquait ensuite un penalty peu après la reprise, ce qui permettait à Ibrahimovic d'ajouter un deuxième but (50e).

Mais les Danois parvenaient contre le cours du jeu à inscrire un but à l'extérieur qui pourrait peser lourd, grâce à Jorgensen (80e). Sans un Kaspar Schmeichel déterminant, le Danemark aurait sans doute perdu de manière plus nette. Le gardien de Leicester a notamment réalisé deux énormes arrêts qui ont fait penser à son illustre père, sauvant devant Berg (18e) et sur un coup franc terrible d'Ibrahimovic (45e). Berg avait aussi manqué une grosse occasion à la 31e.

Les visiteurs, qui avaient pourtant bien débuté la partie, ont manqué de créativité dans la phase terminale de leurs actions. Bendtner a gâché leur meilleure chance juste avant le premier but suédois, en ne cadrant pas sur un centre parfait d'Eriksen (44e). Mais avec l'entrée en pointe de Yussuf Poulsen, ils ont pris le dessus physiquement sur les Suédois dans le dernier quart d'heure, durant lequel ils ont alors largement dominé. Ils ont même été tout près d'arracher une égalisation qui aurait quand même constitué un salaire royal.

Le match retour s'annonce donc passionnant et ouvert mardi à Copenhague.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS