Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Allemagne a battu l'Irlande du Nord 1-0 lors de la 3e journée du groupe C de l'Euro 2016. Elle finit ainsi première du groupe devant la Pologne, qui a gagné 1-0 aussi contre l'Ukraine.

Les Polonais seront ainsi les adversaires de la Suisse en 8e de finale samedi à Saint-Etienne.

Au Parc des Princes, les Allemands ont fait le jeu, ont tenté, ont beaucoup tiré, mais ils ont accusé un flagrant manque de réussite et d'efficacité, alors que le gardien McGovern a réussi plusieurs parades décisives. Au final, un seul petit but pour un succès qui aurait pu, ou dû, être bien plus net.

L'Allemagne a en effet copieusement dominé son adversaire. Les hommes de Joachim Löw ont bénéficié d'une multitude d'occasions en première mi-temps surtout, mais ils n'en ont exploité qu'une par Gomez (29e), sur un service de Müller. Ce dernier a gagné la palme de la malchance, puisqu'il a touché deux fois le cadre du but nord-irlandais (27e/34e).

A la reprise, McGovern a continué de frustrer la Mannschaft, avec des arrêts devant Götze (52e) et Khedira (59e). Puis, la machine germanique a connu une assez nette baisse de régime, et les occasions sont devenues moins fréquentes, seul Gomez étant encore dangereux (82e/89e).

Par contre, Neuer a passé un match très tranquille, n'ayant aucun arrêt notable à effectuer. Le gardien allemand n'a toujours pas été battu depuis le début de la compétition. Pour l'Irlande du Nord, l'espoir de passer parmi les meilleurs troisièmes existe encore.

La Pologne, pour sa part, s'est imposée à Marseille contre une Ukraine qui quitte l'Euro sans avoir inscrit le moindre point, ni marqué de but. Blaszczykowski, entré à l'appel de la reprise, a inscrit la seule réussite de la rencontre à la 54e.

Les Polonais, avec un Lewandowski toujours muet et qui a manqué une immense occasion dès la 4e, n'ont pas été en mesure d'ajouter deux buts qui leur auraient permis de finir en tête du groupe. C'est au contraire l'Ukraine qui a bénéficié de quelques possibilités d'égaliser en fin de match.

ATS