Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Allemagne a repris la tête du groupe D des qualifications de l'Euro 2016. A Francfort, la Mannschaft a dominé la Pologne 3-1. Elle précède désormais de deux points son adversaire du soir.

Cette rencontre entre le champion du monde et une équipe qui l'avait battue au match aller à Varsovie a tenu toutes ses promesses, surtout en première mi-temps. Les Allemands ont retrouvé des couleurs, après quelques sorties mitigées, alors que les visiteurs, qui ont eu le mérite de ne pas fermer le jeu, ont confirmé leurs progrès récents et donné une bonne réplique à leurs prestigieux adversaires.

L'Allemagne est partie très fort, marquant par Müller (13e) au terme d'une superbe action collective, puis par Götze, sur un exploit individuel (19e). Alors que les hommes de Joachim Löw semblaient tout près d'inscrire le numéro trois par Müller puis Hector, ils se faisaient surprendre quelques secondes plus tard sur un contre fulgurant conclu par l'inévitable Lewandowski (37e). L'attaquant du Bayern passait même tout près de l'égalisation à la 45e, d'abord sur un tir terrible dévié en corner par Neuer, puis sur une tête que Götze sauvait sur sa ligne.

L'Allemagne trouvait un nouvel élan après la rentrée de Gündogan. Seul le poteau empêchait Götze, servi par le milieu du Borussia Dortmund, de redonner deux longueurs d'avance aux siens (57e). Mais les Polonais restaient dangereux par à-coups, ce qui fait que le match demeurait spectaculaire et très disputé. Les meilleures occasions étaient pour la Mannschaft, mais Fabianski sauvait de belle manière sur une tête d'Hummels (72e) puis la défense rouge s'en sortait plusieurs fois de justesse avant que Götze ne finisse par concrétiser la domination de son équipe (82e).

Dans ce groupe, l'Ecosse a fait une bien mauvaise affaire à Tbilissi. Battue 1-0 par la Géorgie, elle a manqué l'occasion de mettre la pression sur l'Allemagne et la Pologne. Kazaishvili a marqué à la 38e pour les Géorgiens, qui ont livré un match très solide en défense et qui ont souvent été dangereux sur les contres. Les visiteurs ont cruellement manqué de créativité pour aller menacer le but adverse.

L'Ecosse cède du coup la 3e place du groupe à l'Eire, qui a logiquement gagné à Gibraltar 4-0. L'éternel Robbie Keane a signé un doublé pour les Irlandais. L'attaquant des Los Angeles Galaxy a inscrit cinq buts dans ces qualifications, tous contre Gibraltar...

ATS