Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Et de douze! L'Italie, la Belgique et le Pays de Galles se sont qualifiés pour la phase finale de l'Euro 2016, une première dans l'histoire du football gallois.

Les Pays-Bas, eux, sont certes toujours en vie mais demeurent très proches d'une immense déconvenue.

Un jour après l'Espagne, tenante du titre, c'est l'Italie vice-championne d'Europe qui a composté son billet pour la France en s'imposant 3-1 en Azerbaïdjan. La sélection d'Antonio Conte, qui a fait la différence par Eder, El Shaarawy et Darmian, est en tête du groupe H avec deux points d'avance sur la Norvège, également rentrée de Malte avec une victoire (2-0). Les Norvégiens devancent de deux longueurs la Croatie, qui a battu 3-0 la Bulgarie. Programme de la dernière journée (mardi): Italie - Norvège et Malte - Croatie.

On connaît en revanche les noms des deux qualifiés du groupe B puisque la Belgique, forte d'un succès 4-1 en Andorre, s'est emparée de la première place et que le Pays de Galles (pourtant tombé 2-0 en Bosnie), deuxième, ne peut plus être rejoint. La soirée reste inoubliable pour Gareth Bale et Cie qui ont offert à leur pays la deuxième phase finale de son histoire après celle du Mondial... 1958. La troisième place se jouera entre les Bosniens (14 points), Israël (13) et l'équipe de Chypre (12), cette dernière ayant fait chuter les Israéliens chez eux 2-1. La Bosnie ira mardi à Chypre et Israël en Belgique.

Même s'ils ne sont pas encore morts, les Pays-Bas sont à l'agonie. Les Oranjes, vice-champions du monde 2010 et troisième du Mondial 2014, sont allés poussivement cueillir au Kazakhstan l'obligatoire victoire (2-1) dont ils avaient besoin pour continuer d'espérer arracher une place en barrage, derrière l'Islande (2-2 contre la Lettonie) et la République tchèque, déjà qualifiées.

Les Néerlandais, dont les buteurs ont été Wijnaldum et Sneijder, demeurent toutefois quatrièmes du classement du groupe A, à deux points de la Turquie qui a elle aussi gagné 2-0 à Prague et la domine en outre aux confrontations directes. Les Pays-Bas n'ont donc pas le choix mardi: ils doivent gagner à domicile contre la Tchéquie et prier pour un revers des Turcs, chez eux, face à l'Islande. Sous peine de manquer l'Euro pour la première fois depuis l'édition de 1984.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS