Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Pays de Galles est sur la bonne voie pour disputer le premier Euro de son histoire.

Emmenés par leurs stars Aaron Ramsey et Gareth Bale, tous deux buteurs (doublé pour le Madrilène), les joueurs de Chris Coleman sont allés s'imposer 3-0 en Israël, dans le match au sommet du groupe B des éliminatoires de France 2016.

Les Gallois, désormais leaders, devancent les Israéliens de deux points mais avec une rencontre de plus au compteur. Jamais qualifié pour un Euro de son histoire, le Pays de Galles n'a plus participé à un grand tournoi depuis la Coupe du monde 1958 en Suède, sa seule présence dans une phase finale.

Avec seulement cinq points en trois matches, la Belgique se devait se l'emporter contre Chypre pour se relancer dans cette même poule B. C'est chose faite (5-0) grâce à des réalisations de Fellaini (2), Benteke, Hazard et le jeune Marseillais Michy Batshuayi, dont il s'agissait de la première sélection. Les Diables rouges dépassent du même coup les Chypriotes et reviennent à un point d'Isräel et trois de la première place avec un match en moins par rapport aux Gallois.

Demi-finalistes de la Coupe du monde l'été dernier au Brésil, les Pays-Bas piétinent dans cette campagne. Déjà battus par la République tchèque et l'Islande, les Oranje ont failli concéder leur troisième revers en cinq matches. Privés de Robben et Van Persie (blessés), les Néerlandais ont arraché, chez eux, le nul 1-1 à la Turquie en égalisant à la... 92e par Wesley Sneijder. Les Bataves restent englués à une décevante troisième place du groupe A, à six longueurs des Tchèques (1-1 contre la Lettonie), et cinq des Islandais (3-0 au Kazakhstan). Le sélectionneur Guus Hiddink est-il en danger?

La Croatie a elle gardé la main sur le groupe H, forte de sa large victoire 5-1 contre la Norvège. Les Croates mènent le classement deux points devant une Italie qui a peiné en Bulgarie (2-2), malgré l'ouverture du score qui lui a été offerte dès la 4e minute par un autogoal de Minev. La sélection d'Antonio Conte, qui s'est retrouvée menée à la 17e, n'a égalisé qu'à la 84e par l'attaquant d'origine brésilienne de la Sampdoria Eder Martins, néophyte avec la Nazionale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS