Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Euro 2016 se disputera-t-il sans les Pays-Bas, vice-champions du monde 2010 et troisièmes au Brésil l'année passée?

L'hypothèse prend forme après le revers 1-0 des Oranje chez eux devant une Islande leader du groupe A et pratiquement assurée de vivre en France la première phase finale de son histoire.

Amputés d'un homme à la 33e (Martins Indi), les Pays-Bas ont courbé l'échine à la 51e sur un penalty transformé par Gylfi Sigurdsson, le stratège de Swansea. Les Islandais devancent la République tchèque (2-1 contre le Kazakhstan) de deux points et les Bataves de huit. Des Bataves qui n'ont uniquement conservé la troisième place synonyme de barrage grâce à l'égalisation tardive de la Lettonie face à la Turquie (1-1). Au programme dimanche? Un certain Turquie - Pays-Bas... Un point sépare les deux formations.

L'Italie a pour sa part dû s'arracher pour venir à bout de Malte (1-0) à Florence. Ce succès permet à de bien pâles vice-champions d'Europe de ravir la tête du groupe H à la Croatie, muselée à Bakou par l'Azebaïdjan de... Robert Prosinecki (0-0). La Squadra devance les Croates d'un point et la Norvège - tombeuse 1-0 de la Bulgarie à Sofia - de deux. La qualification se jouera entre ce trio.

La Belgique, qui s'est retrouvée menée au score à Bruxelles par la Bosnie-Herzégovine, s'est réveillée pour finalement s'imposer 3-1 grâce à Fellaini, le néo-Citizen De Bruyne et Hazard (penalty). Les Diables rouges demeurent toutefois à la deuxième place du groupe B puisque le leader gallois s'est imposé in extremis 1-0 à Chypre en marquant à la 82e par l'incontournable Gareth Bale.

Comme Israël a réalisé un carton contre Andorre (4-0 avec une réalisation du Grasshopper Munas Dabbur), les billets pour la France se répartiront entre le Pays de Galles, la Belgique et les Israéliens, lesquels ne pointent qu'à deux longueurs de la sélection de Marc Wilmots.

ATS