Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Nous espérons laisser une impression positive durant cet Euro." Le sélectionneur de la Roumanie Anghel Iordanescu croit aux chances de son équipe vendredi contre la France dans le match d'ouverture.

Anghel Iordanescu, comment avez-vous préparé cette rencontre contre la France?

"Nous sommes extrêmement honorés d'inaugurer un tournoi si important. Bien sûr, il s'agit du match d'ouverture contre le pays hôte, donc c'est un peu spécial. Il s'agit d'une partie importante, mais pas plus que les autres dans ce groupe. Nous devons connaître par coeur notre adversaire afin d'adopter une certaine stratégie qui s'appuiera sur la qualité de nos joueurs."

Pensez-vous que la France dispose de la ligne d'attaque la plus impressionnante de cet Euro?

"Il est difficile de comparer les secteurs offensifs des équipes. Mais il est clair que les Français sont très forts en attaque. Ils ne sont pas les seuls, il y a aussi l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, qui peuvent toutes prétendre à la première place. Une chose est sûre: cette France est une équipe qui vaut plusieurs millions d'euros. Plusieurs centaines de millions d'euros, pour être précis."

La France cherchera sans doute à démarrer très fort. Comment comptez-vous résister à ce premier quart d'heure?

"Oui, nous nous attendons à une France très offensive au début. Il y aura beaucoup de pression sur nos joueurs, encore plus dans un stade rempli avec, principalement, des supporters français. Je suis cependant certain du fait que mon équipe est prête et déterminée à faire face à ces moments d'intense pression et de domination que nous rencontrerons. Nous ne voulons pas jouer de manière défensive, mais équilibrée, afin de poser des problèmes à la France qui a quelques lacunes en défense. Nous n'avons pas les mêmes attaquants mais nous sommes bien organisés. Et nous avons aussi des joueurs capables de marquer."

ATS