Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Euro 2016: tirage favorable pour l'équipe de Suisse

La chance est toujours au rendez-vous de l'équipe de Suisse. Malgré la présence de la France dans son groupe, la sélection de Vladimir Petkovic peut se réjouir du tirage au sort de l'Euro 2016.

Au Palais des Congrès de Paris, la main innocente de David Trezeguet a placé la Suisse dans le groupe A. Son premier match sera un "derby", à la fois attendu et redouté, contre l'Albanie le samedi 11 juin à Lens (coup d'envoi à 15.00). Elle affrontera ensuite la Roumanie le mercredi 15 juin au Parc des Princes (18.00) avant de conclure ce premier tour le dimanche 19 juin à Lille contre la France (21.00) dans un stade qui fut le théâtre l'an dernier de l'un des plus grands exploits du sport suisse avec la conquête de la Coupe Davis sur la terre des "Mousquetaires".

Le large sourire des dirigeants de l'ASF, à commencer par celui du président Peter Gilliéron, n'était pas de façade. Ce tirage au sort aurait pu être bien pire pour l'équipe de Suisse. Il lui offre une réelle chance de valider sa qualification pour les huitièmes de finale avant le dernier match contre la France, un match qui réveillera le terrible souvenir de Salvador où l'an dernier la sélection d'Ottmar Hitzfeld avait été humiliée par les Tricolores (5-2).

Lors de ses trois premières participations à un Championnat d'Europe, jamais la Suisse n'avait gagné son premier match. Le 11 juin, elle se doit de vaincre le signe indien. Dans un premier tour qui n'éliminera que huit des vingt-quatre équipes en lice, celle qui gagnera son premier match aura déjà fait un pas de géant vers la qualification.

Ce "derby" contre l'Albanie fera date. Il verra pour la première fois dans l'histoire de l'Euro deux frères s'affronter. Maître à jouer de l'équipe de Suisse, Granit Xhaka croisera sans doute à de très nombreuses reprises la route de son aîné Taulent. Il croisera aussi celle du capitaine Lorik Cana, dont il est très proche. Ce match ne sera également pas un match comme les autres pour Valon Behrami, Xherdan Shaqiri et Pajtim Kasami. Originaires du Kosovo comme Xhaka, ils auraient tous les quatre aussi pu porter les couleurs de l'Albanie.

L'histoire récente incite toutefois à croire que Valon Behrami et ses coéquipiers seront capables d'assumer parfaitement le côté émotionnel de cette rencontre face à une équipe qui livrera ce 11 juin le premier match de son histoire dans une phase finale d'un grand tournoi. En 2012 et en 2013, la Suisse avait battu à deux reprises l'Albanie sur le chemin de la Coupe du monde au Brésil, 2-0 à Lucerne sur des réussites de Shaqiri et d'Inler, et 2-1 à Tirana sur un nouveau but de Shaqiri et un de Lang. Deux rencontres au cours desquelles les Suisses avaient exercé un ascendant très net.

Une victoire contre l'Albanie placerait la Suisse sur la bonne orbite avant d'affronter la Roumanie, qui aura eu l'honneur de disputer le 10 juin au Stade de France le match d'ouverture du tournoi face à la France. Les Roumains ont pris la deuxième place de leur groupe qualificatif derrière l'Irlande du Nord, mais devant la Hongrie. L'équipe dirigée par Anghel Iordanescu, lequel occupait déjà cette fonction lors de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis qui avait vu la Roumanie se hisser en quart de finale, présente une statistique qui dit tout sur le football qu'elle pratique. Elle n'a encaissé que deux buts lors des dix rencontres du tour préliminaire. Aucune autre formation n'a fait mieux.

L'idéal serait que le match contre la France ne comporte qu'un seul enjeu: la première place du groupe qui sera synonyme d'un huitième de finale à Lyon le dimanche 26 contre un adversaire qui n'aura pris que la troisième place de son groupe. A Lille, la Suisse affrontera pour la quatrième fois depuis 2004 la France lors de la phase finale d'un grand tournoi. Elle retrouvera une équipe dirigée comme au Brésil par Didier Deschamps, mais qui sera très certainement privée de deux des cinq buteurs de la funeste rencontre de Salvador, Mathieu Valbuena et Karim Benzema. Voir les deux protagonistes de la lamentable affaire de la "sextape" jouer l'Euro serait une immense surprise.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.