Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - A un mois des JO de Londres, la star de l'athlétisme britannique Mo Farah a annoncé la couleur en décrochant de brillante manière le titre européen sur 5000 m à Helsinki.
L'athlète d'origine somalienne et par ailleurs grand fan d'Arsenal s'est montré irrésistible dans le dernier tour pour l'emporter en 13'29''91.
Farah, 28 ans, décroche le premier titre de la semaine à Helsinki, neuf mois après avoir été sacré champion du monde sur la distance à Daegu. Il est le seul athlète européen à même de rivaliser avec les Africains sur le demi-fond prolongé. Il vise rien de moins que le doublé 5000-10'000 m aux Jeux, ce qui ferait de lui le héros de la quinzaine olympique. Ensuite, il se lancera sur marathon.
Farah a joué avec ses adversaires, pointant en dernière position après un tour. Il faut dire que la course a démarré sur un train de Championnat de Suisse. Tellement lent que dans la mêlée, le Bernois Philipp Bandi a chuté après avoir été bloqué par le Turc Polat Kemboi, subitement à l'arrêt au couloir 2. L'énergie mise pour se relever, repartir et recoller au peloton lui a cruellement manqué par la suite. Bandi a fini 22e en 14'07''48.
Kemboi a cueilli le bronze (13'32''63) et l'Allemand Arne Gabius l'argent (13'31''83).

ATS