Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gymnastique artistique - Giulia Steingruber s'est qualifiée comme prévu pour la finale du saut aux championnats d'Europe de Bruxelles. Elle a pris la troisième place des qualifications.
La perle de la gymnastique suisse (18 ans) n'a été devancée que par l'ancienne Oksana Chusovitina et la tenante du titre, Sandra Izbasa. L'Allemande a réussi un magnifique score de 14,966 points, tandis que la Roumaine a été créditée de 14,900 points. Steingruber s'est de son côté "contentée" d'un score de 14,799 points. Dans l'exécution de ses deux sauts, la St-Galloise n'a commis qu'une légère erreur à la réception de son "Chusovitina", ce qui lui a coûté un dixième. En revanche, elle a été irréprochable sur son "Tsukahara".
Pour la finale, Steingruber espère ajouter une demi-rotation à ce "Tsukahara", ce qui lui permettrait d'augmenter le coefficient de difficulté de 0,3 point. Si elle y parvient, elle peut prétendre à une médaille, voire même au titre. Reste donc à savoir si elle tiendra le choc en finale et imitera sa glorieuse aînée Ariella Kaeslin, en or à Milan en 2009 et en bronze à Berlin en 2011. L'entraîneur suisse Zoltan Jordanov en est convaincu: "Si elle réitère sa performance en finale, elle montera sur le podium."
Pour la Suissesse de 18 ans, la fièvre olympique monte gentiment à deux mois et demi de l'ouverture des Jeux. "Je sais ce que cela fait de tomber en championnat d'Europe alors que la victoire est proche", explique Giulia Steingruber. Il y a un an à Berlin, elle avait gagné la qualification mais ses nerfs avaient cédé en finale puisqu'elle avait chuté.
Au sol, son deuxième meilleur engin, Steingruber a raté une pirouette. Elle n'a toutefois pas été trop pénalisée, puisqu'elle occupe la 10e place.
Cela s'est moins bien passé pour les autres Suissesses. La néophyte fribourgeoise Nadia Mülhauser (16 ans) a chuté à la poutre et au sol. L'Argovienne Jessica Diacci a connu la même mésaventure à la poutre et aux barres asymétriques. Comme il n'y a pas de résultat biffé aux championnats d'Europe, la Suisse n'a pris que la 11e place par équipe. Il fallait être dans les huit meilleures nations pour prendre part à la finale.

ATS