Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La saison européenne de Manchester United est déjà terminée. Les Red Devils ont été éliminés sans gloire de l'Europa League par Athletic Bilbao. Les Basques ont gagné 2-1 en 8e de finale retour.
L'équipe espagnole s'était déjà imposée 3-2 à Old Trafford voici une semaine, de manière méritée. Elle a poursuivi sur sa lancée dans un San Mames aux anges de voir les siens dominer un fantomatique leader de la Premier League. Llorente et De Marcos, déjà buteurs à l'aller, ont encore marqué pour l'Athletic.
C'est bien Bilbao qui a présenté le jeu le plus cohérent, avec un collectif impressionnant, et surtout une volonté de bien faire largement supérieure. Après une frappe de Muniain sur le poteau (14e), les Basques trouvaient la récompense de leurs efforts à la 23e, sur une volée magnifique de Llorente, laissé coupablement libre par Ferdinand. Ce but mettait fin à toute incertitude.
Jamais les Mancuniens n'ont semblé vouloir se révolter. Leur prestation s'est avérée terriblement mièvre et décevante, à l'image d'un pressing inexistant. Quant à l'inspiration, les joueurs l'avaient laissée dans le nord de l'Angleterre. C'est donc en toute logique que De Marcos doublait la mise (65e). Bilbao aurait même pu l'emporter plus nettement encore, car ses joueurs ont galvaudé plusieurs occasions favorables.
A la 80e, un éclair de Rooney, auteur d'une superbe frappe dans la lucarne, démontrait que les visiteurs auraient pu faire mieux. Mais il aurait fallu entamer le match avec une attitude bien différente.
L'élimination de Manchester United - déjà sorti en Ligue des champions et dans les deux Coupes nationales - confirme que le millésime 2011-12 des Red Devils n'est pas exceptionnel. Et ce même si les hommes de Sir Alex Ferguson sont les mieux placés pour décrocher le titre de champion d'Angleterre. Ils pourront se concentrer exclusivement sur cet objectif.
La soirée a tourné au fiasco complet pour les clubs mancuniens, puisque City est aussi passé à la trappe. Les Anglais, battus 1-0 à Lisbonne par le Sporting, ont été éliminés malgré leur succès 3-2 sur les Portugais, qui menaient 2-0 au repos.
Le Sporting a ouvert le score sur un magistral coup franc de Fernandez (33e). Le Néerlandais Van Wolfswinkel signait le numéro deux à la 40e. Alors que les Citizens semblaient en passe de concéder une troisième défaite de suite, ils relevaient la tête et sauvaient un peu les apparences avec des buts d'Aguero (60e) et de Balotelli (75e/pen).
Quand Aguero marquait le 3-2 (82e), la qualification était à nouveau à portée de crampons. Mais malgré cinq minutes d'arrêts de jeu, les Anglais n'arrivaient pas à arracher une victoire qui aurait constitué un sacré exploit.

ATS