Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le miracle n'a évidemment pas eu lieu. Young Boys est éliminé de l'Europa League au stade des 16es de finale, comme quatre ans plus tôt, après une nouvelle défaite face à Everton (3-1).

Une issue attendue après le lourd revers des Bernois chez eux la semaine passée (4-1).

Le scénario de ce match retour a épousé de façon troublante celui de l'aller. YB a ouvert la marque (par Sanogo à la 13e), YB a séduit, a attaqué, aurait pu mener 2-0 à la 21e (tête de Sutter sur la transversale), mais YB s'est quand même écroulé, payant comptant sa fragilité défensive. Même le minutage des buts inscrits à Goodison Park a rappelé celui du Stade de Suisse. Déjà auteur d'un triplé à Berne, Lukaku a égalisé à la 25e, sur un penalty provoqué inutilement par Wölfli (Mvogo ménagé) pour une faute sur Naismith.

L'international belge a encore doublé la mise à la 30e, bien servi par Garbutt. Puis Mirallas a permis aux Toffees de regagner les vestiaires sur un score de 3-1. La séquence des buts à l'aller? Hoarau à la 10e, puis Everton aux 24e, 28e et 39e. Le copier-coller est presque parfait.

Les Young Boys n'ont pourtant pas grand-chose à se reprocher. Ils ont tenu parole et ont tenté leur chance sans nourrir de complexe. La marche était tout simplement trop haute pour des Bernois qui pourront se concentrer sur le championnat avec le sentiment du devoir accompli. Après son éclatante victoire 4-2 le week-end dernier contre Bâle, la formation d'Uli Forte est revenue à cinq points du leader et a à coeur de confirmer dimanche à domicile à l'occasion du derby contre Thoune.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS