Après avoir été le témoin de l'envol de Lucien Favre vers les sommets, les fans du FC Zurich ont de la chance.

Ils s'apprêtent à accueillir ce jeudi au Letzigrund l'un des plus grands entraîneurs au monde en la personne de Carlo Ancelotti lors de la venue du Napoli en match aller des seizièmes de finale de la Ligue Europa.

Victorieux de la Ligue des Champions avec le Milan AC et le Real Madrid, champion d'Italie avec le Milan, d'Angleterre avec Chelsea, de France avec le Paris Saint-Germain et d'Allemagne avec le Bayern Munich, celui que l'on surnomme "Carletto" a pris un drôle de virage avant ses 60 ans qu'il fêtera le 10 juin prochain. Alors que tout le monde le voyait à la tête de la "Squadra Azzurra" après le triste règne de Gian Piero Ventura, Carlo Ancelotti a sans doute réussi le plus beau contre pied de sa carrière. L'entraîneur aux 19 titres a signé à Naples, un club qui n'a remporté que 13 trophées au cours de sa tumultueuse histoire. Tombé sous le charme du président Aurelio De Laurentiis malgré toutes les mises en garde de son entourage proche, Carlo Ancelotti a accepté ce véritable défi au pied du Vésuve. "Je suis à un moment de ma carrière où j'ai encore envie d'entraîner tous les jours, dit-il. En sélection, c'est trois entraînements par mois."

Loin du compte

Venu à Naples pour offrir au club un troisième Scudetto... vingt-neuf ans après le dernier, Carlo Ancelotti est pour l'instant loin du compte. Tenu samedi en échec à Florence (0-0), le Napoli accuse désormais onze points de retard sur la Juventus. Autant dire que la messe est dite dans ce Championnat d'Italie que la Juventus écrase depuis la saison 2011/2012. Eliminé par le Milan en Coupe d'Italie, il ne reste plus au Napoli que la Ligue Europa pour sauver sa saison. "Nous voulons la gagner", affirme avec force Carlo Ancelotti.

"Cela fait quelques années que le Napoli joue bien au foot, soulignait Carlo Ancelotti l'automne dernier dans "France Football". Je vais essayer d'apporter un peu d'expérience. d'aider l'équipe à avoir encore plus de personnalité, de courage dans certains moments où l'on joue un peu moins bien." De la personnalité et du courage, le Napoli en a démontré l'automne dernier en Ligue des Champions face à Liverpool et au Paris Saint-Germain. Eliminée sur le fil en raison d'une égalisation d'Angel Di Maria à l'ultime minute au Parc des Princes et d'une parade stupéfiante d'Alisson à Anfield Road, la formation de Carlo Ancelotti n'aura tout simplement pas été accompagnée par ce soupçon de réussite qui fait toute la différence. Mais son parcours en phase de poules de la Ligue des Champions l'autorise bien à nourrir les plus grandes espérances ce printemps en Ligue Europa.

"Le vestiaire le plus heureux du monde"

"A Milan, à Chelsea, à Paris, au Real et au Bayern, l'objectif assigné était de gagner immédiatement, poursuit Carlo Ancelotti. A Naples, le projet est de continuer la progression. Mais il ne faut pas se tromper: je suis un compétiteur. Je suis convaincu que nous allons toucher au but à la fin." Ainsi malgré le déséquilibre des forces en présence, Carlo Ancelotti entend toujours damer le pion à la Juventus, le seul club avec lequel il n'a rien gagné. En poste à Turin entre 1999 et 2001, "Carletto" avait, il est vrai, dû faire face à la fronde des supporters qui lui reprochaient son passé de joueur de la Roma et du Milan.

Aujourd'hui à Naples, celui dont la grande force fut d'avoir toujours su obtenir l'adhésion du vestiaire à l'exception peut-être de sa fin de règne au Bayern à l'automne 2017, veut croire que son heure peut encore sonner. Que son management tout en douceur paie encore à un moment où tous les observateurs tombent sous le charme des tacticiens hors-pair que sont Pep Guardiola et... Lucien Favre. "On avait le vestiaire le plus heureux du monde, souligne ainsi l'ancien attaquant de Chelsea Joe Cole. Quand Carlo Ancelotti a quitté Chelsea, nous, les joueurs, avons tous pleuré."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.