Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le FC Sion a essuyé une nouvelle défaite juridique. Le Tribunal cantonal vaudois a rejeté la demande de mesures provisionnelles portant sur la réintégration des Valaisans en Europa League.
Présidé par la juge Dominique Carlsson, le tribunal a estimé que la requête adressée le 17 janvier par le FC Sion était "irrecevable", a rapporté l'UEFA dans un communiqué. L'instance a estimé que l'affaire avait déjà été tranchée sur le fond par la Tribunal arbitral du sport (TAS), le 15 décembre.
Le FC Sion affirmait que l'UEFA violait les droits de la concurrence helvétique et remettait en cause l'indépendance du TAS. Autant de récriminations rejetées par le Tribunal cantonal vaudois, qui s'était pourtant montré favorable aux Valaisans en octobre dernier. Débouté, le club présidé par Christian Constantin devra s'acquitter des frais de procédure et verser une indemnité à l'UEFA.
Outre le Tribunal cantonal vaudois et le TAS, le Tribunal d'arrondissement de la Côte à Nyon et la Commission suisse de la concurrence (Comco) ont récemment rejeté d'autres requêtes du FC Sion.

ATS