Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La Lazio et le FC Zurich sont à la croisée des chemins en Europa League. Le vainqueur de cette confrontation aura fait un grand pas vers la qualification.
A la peine en Championnat (8e d'Axpo Super League avec seulement 14 points en 13 rencontres), le FCZ est sous pression jusque dans la capitale romaine. L'entraîneur Urs Fischer a d'ailleurs perdu ses nerfs mercredi devant les journalistes, mettant brutalement fin à une conversation après une question qui n'était pas à son goût. L'ancien rugueux défenseur du club du Letzigrund s'estime incompris et injustement traité par les médias.
Les remous autour du club zurichois tranchent avec la relative quiétude qui règne dans le vestiaire laziale. Troisième de Serie A avec une seule longueur de retard sur la Juventus, la formation d'Edoardo Reja couche sur sept matches sans défaite en Championnat. Depuis le 1-1 concédé à Zurich il y a deux semaines, les "Biancocelesti" se sont imposés à Bologne (0-2) ainsi qu'à Cagliari (0-3) et ont été tenus en échec par Catane au Stade Olympique (1-1).
"Nous avons regardé les vidéos de leurs matches contre Bologne et Cagliari et c'est clairement une équipe de pointe, a analysé Fischer. Nous savons à quoi nous attendre", a-t-il ajouté en référence au potentiel offensif de son adversaire. A l'aller, Miroslav Klose avait été ménagé, mais l'Allemand devrait retrouver jeudi son partenaire d'attaque Djibril Cissé. Heureux du point glané en Suisse le 20 octobre, les Italiens doivent maintenant le bonifier en s'imposant sur leur pelouse.

ATS