Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Eurotunnel, exploitant du tunnel sous la Manche, s'est enfoncé dans le rouge au premier semestre, avec une perte nette de 60,8 millions de francs. Le groupe n'a pas touché les indemnités d'assurances qu'il escomptait à la suite de l'incendie de septembre 2008.
L'an dernier, le groupe avait perdu 8 millions d'euros au 1er semestre, mais avait fini l'exercice 2009 très légèrement dans le vert (+1,5 million).
Le chiffre d'affaires est en progression de 22% au 1er semestre, à 331,3 millions d'euros. S'il n'est pas tenu compte de l'activité de fret ferroviaire acquise l'an dernier, la hausse est de 17%, a précisé lundi Jacques Gounon, le patron d'Eurotunnel.
"Le résultat aurait été supérieur si 48 millions d'euros d'indemnisations, au titre de la couverture de l'incendie de septembre 2008, n'avaient pas été bloqués depuis mai 2009" suite à une action en référé d'Eurostar, qui estime que ses trains qui empruntent le tunnel ont eux aussi été victimes du sinistre.
Le PDG d'Eurotunnel estime maintenant à "près de 300 millions d'euros les conséquences" de l'incendie, qui avait entraîné la fermeture partielle du tunnel du 11 septembre 2008 au 9 février 2009. Les dommages matériels et pertes d'exploitation sont couverts par les assurances à hauteur de 900 millions d'ici septembre 2010, a rappelé M. Gounon: "Ca se débloquera forcément un jour", a-t-il indiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS