Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toutes les personnes avaient été évacuées du Weserpark par précaution.

KEYSTONE/EPA DPA/INGO WAGNER

(sda-ats)

Les autorités allemandes ont évacué mercredi un centre commercial de Brême dans le cadre d'une opération de recherche d'un suspect. L'homme, un Algérien de 19 ans, qui s'était enfui mercredi d'un hôpital psychiatrique en menaçant de tout faire sauter, a été arrêté.

L'individu a été interpellé à la gare de Brême après une chasse à l'homme de plusieurs heures. Un important déploiement policier avait été mis en place dès 16h30. L'homme avait été signalé dans le Weserpark, un grand centre commercial. "Il n'y aucun signe de danger et il ne s'agit pas d'une opération antiterroriste", avait toutefois prévenu la police.

Un porte-parole de la police a indiqué que l'Algérien avait tenu, lors de sa garde à vue dans le Land de Basse-Saxe, le week-end dernier, à la suite de plusieurs vols, des propos soutenant l'Etat islamique (EI) et l'homme, qui a tué neuf personnes à Munich le 22 juillet. Mais, a-t-il martelé, il n'y a aucune preuve de liens entre le suspect et le groupe islamiste ou de projets concrets.

Il s'inflige des blessures

Dans la foulée de cette détention, au cours de laquelle il a essayé de s'infliger des blessures à plusieurs reprises, le suspect a été transféré dans un centre psychiatrique. Les autorités avaient établi qu'il avait consommé des drogues et qu'il était un danger pour lui-même et pour les autres.

Mercredi, il s'est enfui du centre psychiatrique en criant: "Je vais vous faire sauter", a encore dit le porte-parole.

La nervosité est grande en Allemagne, qui a vécu en dix jours deux attentats perpétrés par des réfugiés et commis au nom des djihadistes de l'EI et une fusillade sanglante perpétrée vendredi par un Germano-Iranien, qui a tué neuf personnes dans un centre commercial de Munich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS