Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - La Tour Eiffel et le Champ-de-Mars, tout proche, ont été évacués par la police parisienne mardi soir à la suite d'une alerte à la bombe, a constaté un journaliste de l'AFP. Environ 2000 personnes ont été évacuées et un périmètre de sécurité a été mis en place.
"La société qui gère la Tour Eiffel a reçu un appel anonyme vers 20h20", a déclaré à l'AFP la Préfecture de police de Paris. "Des brigades spécialisées, dont une brigade cynophile, se sont rendues sur place pour inspecter étage par étage la Tour Eiffel", a-t-on ajouté de même source.
Peu avant 21h00, d'importantes forces de police ont procédé à l'évacuation dans le calme des abords de la Tour, où se trouvaient plusieurs milliers de personnes, selon un officier de police sur place.
Près d'une heure après le déclenchement de l'alerte, les abords de la Tour demeuraient interdits au public, toujours d'après le journaliste de l'AFP.
Les touristes ont été repoussés en direction du Champ-de-Mars et empêchés de revenir aux abords de la Tour par la police qui a tendu des rubans de balisage blanc et rouge, a constaté un photographe de l'AFP.
D'autres, étroitement encadrés par les forces de police, se regroupaient sur les quais de la Seine où des périmètres de sécurité étaient également établis.
D'importantes forces de police étaient visibles dans le secteur, a dit le photographe de l'AFP, qui a également observé une dizaine de véhicules de police garés dans le secteur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS