Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon la ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf, la Suisse doit conserver le cours plancher de 1,20 franc pour un euro. Le Conseil fédéral juge ce taux minimum comme une très bonne mesure, relève la Grisonne samedi à Coire.

La disposition prise par la Banque nationale suisse (BNS) début septembre a eu l'effet escompté et soulagé les exportateurs, a déclaré à l'agence Reuters Eveline Widmer-Schlumpf.

A la question de savoir si le seuil devrait être relevé à 1,25 ou 1,30 franc pour un euro, la conseillère fédérale répond que la BNS examine régulièrement la situation et décide en conséquence. Actuellement, ce n'est pas nécessaire, ajoute-t-elle néanmoins.

Eveline Widmer-Schlumpf souligne que le Conseil fédéral a encore d'autres flèches à son arc pour soutenir l'économie face au franc fort. Des taux d'intérêt négatifs ne sont pas d'actualité, mais peuvent être examinés. Elle espère cependant ne pas devoir à prendre davantage de mesures, poursuit-elle.

Jeudi, le président de la BNS, Philipp Hildebrand, a écarté la solution des taux d'intérêt négatifs, "qui n'a pas fonctionné dans le passé".

ATS