Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du PBD Martin Landolt, interrogé par 24 Heures et La Tribune de Genève, laisse entendre qu'il connaît le destin de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. L'annonce de sa décision pourrait bien tomber devant l'assemblée générale du parti samedi.

"J'espère" et "je pense que" Mme Widmer-Schlumpf annoncera officiellement si elle se représente ou non au gouvernement samedi, affirme M. Landolt dans l'édition de mercredi des quotidiens lémaniques. Il ne dit toutefois rien d'autre du choix de la ministre PBD, se contentant d'affirmer que si elle "est candidate, elle a de grandes chances de l'emporter".

Martin Landolt réagit par ailleurs aux propos de Christophe Darbellay dans la presse dominicale. Le président du PDC déclarait alors que son parti reconnaissait la légitimité de l'UDC à avoir un deuxième siège au Conseil fédéral. Il estimait aussi que le centre retrouverait son siège "lorsqu'il en aura acquis la légitimité".

"Je ne sais pas comment interpréter ces propos", souligne M. Landolt, se disant "favorable à une coopération du centre", "projet de la prochaine législature".

"Nous avons tous intérêt à tirer à la même corde", ajoute le Glaronnais. "Si nous gardons les deux sièges centristes au Conseil fédéral, le PDC en profitera à l'avenir."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS