Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le massacre de huit personnes d'une même famille dans l'Ohio, dans le nord des Etats-Unis, qui s'apparente à une exécution par balle, s'avère avoir été "une opération sophistiquée". L'affaire va nécessiter de longues investigations, ont annoncé les autorités dimanche.

Les meurtres ont eu lieu à Peebles, un village situé à environ 130 kilomètres à l'est de Cincinnati. Ils "ont été bien planifiés et réfléchis", a déclaré le ministre de la justice de l'Ohio. "Ce n'est pas le genre de situation où vous avez une personne qui s'énerve contre quelqu'un, tire, et vous avez un, deux témoins, voire plus (...) C'est un type de cas très, très, très différent".

Sept victimes ont été trouvées vendredi matin, une balle dans la tête, dans trois maisons du village, et une huitième un peu plus tard à quelque distance de là.

Trois enfants épargnés

Plusieurs d'entre elles étaient apparemment endormies lorsqu'elles ont été tuées. Deux enfants âgés de 6 mois et de 3 ans et un bébé de 4 jours, retrouvé allongé auprès de sa mère, morte, ont été épargnés.

Selon le ministre, "les personnes, qui ont fait cela, ont essayé de faire tout ce qu'elles pouvaient pour entraver les investigations et les poursuites".

Aucune arrestation n'a eu lieu pour le moment, ont affirmé les responsables, refusant d'indiquer s'ils avaient identifié un quelconque suspect ou mobile.

Les enquêteurs ont retrouvé des "cultures" de marijuana dans trois des quatre lieux où les victimes ont été tuées, selon le cabinet du ministre, qui a refusé de dire si cela avait un lien avec les meurtres.

ATS