Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Un ancien prêtre catholique britannique a été condamné vendredi à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, à 21 ans de prison. Il a été reconnu coupable d'abus sexuels sur de jeunes garçons entre 1959 et 1983.
James Robinson a officié dans plusieurs paroisses britanniques après son ordination en 1971. Il s'était installé aux Etats-Unis en 1985, avant d'être extradé l'an dernier vers la Grande-Bretagne pour pouvoir être jugé pour des actes de pédophilie commis dans ce pays.
Tout au long de son procès, le prêtre âgé de 73 ans a toujours nié les accusations qui pesaient sur lui. A l'annonce du jugement, il a simplement fixé du regard le jury.
"Les infractions que vous avez commises étaient incroyablement perverses et ont provoqué des dégâts immenses et durables (...) sur les six victimes", a déclaré le juge Patrick Thomas vendredi.
Rapport récemment"Vous avez abusé de votre autorité et de la totale confiance que les gens vous faisaient dans les paroisses où vous avez officié", a-t-il encore ajouté.
Le juge a aussi dénoncé le fait que le prêtre ait refusé de son plein gré de rentrer en Grande-Bretagne pour son procès. "Vous vous êtes caché, espérant et pensant que vous étiez au-dessus des lois. Mais heureusement la loi n'oublie pas, vos victimes n'ont pas oublié et vous avez été jugé", a-t-il ajouté.
L'Eglise catholique est secouée depuis plusieurs années par des scandales de pédophilie dans plusieurs pays d'Europe, d'Amérique du Nord et latine.
La publication en novembre 2009 d'un rapport révélant des centaines de sévices sexuels sur des enfants commis par des prêtres en Irlande, et couverts par la hiérarchie, a entraîné la plus grave crise de l'Eglise ces dernières années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS