Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L’excédent de la balance des transactions courantes de la Suisse a atteint 11 milliards de francs au premier trimestre 2017. Un montant en hausse de 3,1 milliards sur un an, en raison notamment de la progression des recettes dans les échanges de marchandises (photo prétexte).

KEYSTONE/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

L’excédent de la balance des transactions courantes de la Suisse a atteint 11 milliards de francs au premier trimestre 2017. Un montant en hausse de 3,1 milliards sur un an, en raison notamment de la progression des recettes dans les échanges de marchandises.

Un an auparavant, la balance des transactions courantes de la Suisse avait dégagé un léger excédent de recettes de 10 milliards de francs, en repli de 3 milliards au regard des trois premiers mois de 2015, rappelle lundi la Banque nationale suisse (BNS). Sur le trimestre sous revue, le revenus primaires (soit ceux issus du travail et des capitaux) ont présenté un excédent de dépenses.

Un excédent de dépenses que la BNS explique par un repli plus important des recettes des investissements directs que des revenus à ce titre. Du côté des revenus secondaires, soit les transferts courants, l'excédent de dépenses s'est révélé légèrement inférieur à celui affiché au premier trimestre 2016.

ATS