Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le recul de l'excédent courant de la balance des paiements sur l'ensemble de l'année 2016 reflète pour l'essentiel le tassement des revenus primaires, soit ceux du travail et des capitaux (archives).

KEYSTONE/SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK SNB

(sda-ats)

La Suisse a dégagé l'an passé un excédent courant de sa balance des paiements de 70 milliards de francs, 5 milliards de moins qu'en 2015. Le 4e trimestre 2016 s'est achevé sur un solde de 22 milliards, en hausse de 5 milliards sur un an.

Le recul sur l'ensemble de l'année 2016 reflète pour l'essentiel le tassement des revenus primaires, soit ceux du travail et des capitaux, explique vendredi la Banque nationale suisse (BNS). Leur excédent de recettes s'est réduit en l'espace d'un an de 10 milliards de francs à 8 milliards.

La baisse de l'excédent de dépenses des revenus secondaires, soit des transferts courants, à 10 millions de francs, contre - 3 milliards en 2015 a cependant atténué l'impact de la diminution des revenus primaires. La progression de 1 milliard du solde des recettes des échanges de marchandises à 52 milliards et de 19 milliards pour les services y a aussi contribué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS