Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les comptes 2017 du canton de Bâle-Ville bouclent nettement mieux que prévu avec un excédent de recettes de 251 millions de francs (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Les comptes 2017 du canton de Bâle-Ville bouclent nettement mieux que prévu. L'excédent de recettes s'élève à 251 millions de francs, soit 108 millions de plus qu'au budget, pour des dépenses totales de 3,97 milliards de francs.

Les comptes 2017 confirment la solidité de la situation financière du canton, a indiqué jeudi le gouvernement. Bâle-Ville est dans les chiffres noirs depuis 2005, à l'exception de 2016 en raison de la réforme et de l'assainissement de la caisse de pension.

Les recettes fiscales totales se sont élevées à 2,847 milliards de francs, soit 126 millions de plus que prévu au budget, mais 79 millions de moins que dans les comptes 2016. Sans certains effets exceptionnels, les recettes fiscales sont restées stables.

Avec 340 millions de francs, les investissements nets ont été inférieurs au budget (421 millions) et à l'année précédente (373 millions). Le degré d'autofinancement s'élève à 113%. La dette nette a pu être réduite et s'élève désormais à 1,915 milliard de francs.

Pour les prochaines années, le gouvernement prévoit une évolution positive. Selon le plan financier 2018-2021, le canton devrait dégager des excédents de recettes supérieures à 130 millions de francs par année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS