Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les six sauveteurs pompiers professionnels SSH de la Ville de Genève ont effectué un exercice d'hélitreuillage mardi après-midi. Une nacelle suspendue à la hauteur du quinzième étage de la Tour RTS et sur laquelle se trouvait un faux patient a servi de terrain d'entraînement.

L'un après l'autre, les six Spécialistes du sauvetage héliporté (SSH) du Service d'incendie et de secours (SIS) de la Ville de Genève ont été déposés par l'hélicoptère de la Rega-HUG dans la nacelle d'un mètre sur trois au plancher. Là, le secouriste a équipé le "patient" d'une ceinture, puis les deux sont partis dans les airs au bout du treuil. Chaque intervention a duré moins d'une minute.

Le soleil qui se reflétait sur la façade de la tour de la Radio Télévision Suisse (RTS) a compliqué l'exercice pour le pilote et le responsable du treuil. Autres difficultés: la proximité de la façade ainsi que les câbles et les mâts de suspension de la nacelle, dans lesquels le treuil risquait de s'emmêler, expliqué le sergent André Rothenbühler, responsable du groupe SSH-SIS.

Deux exercices de terrain ont lieu chaque année pour le SSH-SIS et la Rega-HUG. Sur les 400 missions d'hélitreuillages annuelles de la Rega, une quinzaine a lieu à Genève et dans la région.

ATS