Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les participants se sont entraînés à stabiliser les documents en urgence pour une restauration ultérieure.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les alentours du Château de Neuchâtel étaient mardi le théâtre d’un exercice grandeur nature d’évacuation d’archives. L’objectif était de simuler un sinistre majeur pour tester et améliorer les procédures d’intervention.

Au préalable, un lot de documents sans valeur historique a été exprès détruit partiellement par le feu et par l’eau. Puis les documents endommagés ont été utilisés pour reproduire les différentes étapes d’évacuation.

Après le montage d’un poste de sauvetage en plein air, les participants se sont formés aux techniques de tri, priorisation, documentation et conditionnement d’urgence. Ils ont appris les gestes permettant de stabiliser les documents pour une restauration future.

Vers un nouveau centre

Cet exercice s’inscrit aussi dans le cadre d'une optimisation plus large, a précisé la chancellerie cantonale mardi dans un communiqué. Près d’un quart des archives cantonales sont actuellement déménagées à l'interne, afin d'être conservées dans les dépôts les mieux adaptés à leur valeur patrimoniale et à leur support matériel.

A moyen terme se profilera un Nouveau Centre d’Archives. Mais en attendant, les services concernés s'efforcent de réduire les risques inhérents aux dépôts actuels, vétustes et peu fonctionnels.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS