Toute l'actu en bref

Roger Federer ne gagne pas que pour lui-même, mais aussi pour la bonne cause. Il a battu en deux sets l'Ecossais Andy Murray, no 1 mondial, dans le "Match for Africa no 3".

Cette exhibition s'est disputée à Zurich en faveur de la Fondation Federer pour la formation des enfants en difficulté.

Le Hallenstadion était plein comme un oeuf (11'000 spectateurs) et garni de champions de plusieurs sports (Nicola Spirig, Beat Feuz...) pour applaudir les deux as du tennis. L'un (Murray) est en délicatesse avec un coude et a récemment déclaré forfait pour le Masters 1000 de Miami et la Coupe Davis. L'autre (Federer) est bien sûr au zénith et sort d'un premier trimestre formidable, qui l'a vu remporter l'Open d'Australie, Indian Wells et Miami. Il s'est logiquement imposé 6-3 7-6 (8/6), dans une rencontre jouée dans la décontraction, entre deux joueurs très souriants.

Le duo a diverti le public tout en jouant "sérieusement", offrant quelques beaux points malgré le manque de compétition de Murray. Federer disputera son "Match Africa" no 4 à la fin du mois à Seattle (USA) contre John Isner.

La Fondation Roger Federer vient en aide aux enfants de familles en difficulté, en finançant l'éducation et la formation. Actuellement, pas moins de 277'000 enfants bénéficient de son soutien, essentiellement dans les pays d'Afrique australe comme le Zimbabwe, la Zambie et bien sûr l'Afrique du Sud, ou le no 4 mondial a des racines, par sa mère.

La Fondation investit entre 6 et 7 millions de francs par année pour ces projets, ce qui en fait une des plus importantes du genre issue du monde sportif. Au total, elle a déjà engagé 22,8 millions de francs, et Roger Federer lui-même s'implique beaucoup personnellement dans les activités. Le seul match de lundi a généré une recette de 1,4 million de francs.

ATS

 Toute l'actu en bref