Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre des sept personnes blessées lors de la violente explosion de samedi dans un immeuble de Pratteln (BL) sont toujours hospitalisées. Trois d'entre elles sont dans un état stable, alors que celui de la quatrième est encore critique, ont indiqué les autorités dimanche.

Les secouristes ont sorti sept blessés samedi des décombres du bâtiment de quatre étages qui s'est partiellement effondré. Trois blessés légers ont déjà pu quitter l'hôpital.

Trente personnes n'ont pas pu retourner dans leur appartement et ont été logées provisoirement par la commune de Pratteln. Il s'agit de 25 habitants de la partie de l'immeuble qui s'est effondrée et de 5 personnes résidant dans l'immeuble voisin, où des appartements ont également été fortement endommagés par des débris de verre.

Explosion due au gaz

Les autorités pensent que la violente explosion pourrait être due au gaz, mais ce n'est toujours pas prouvé à 100%, ont-elles expliqué. Une enquête devrait permettre de clarifier la cause ces prochains jours. Pour cela, les gravats de la partie touchée de l'immeuble seront enlevés couche par couche.

Au total, 357 secouristes, pompiers et policiers ont pris part à l'intervention de samedi. Les autorités ont souligné l'élan de solidarité des habitants du quartier, qui ont réagi de manière disciplinée et n'ont pas hésité à proposer leur aide.

ATS