Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins quatre personnes ont été tuées samedi dans une puissante explosion à Qardaha, ville d'origine du président syrien Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). L'explosion s'est produite devant un hôpital.

"Deux soldats, une infirmière et un employé de l'hôpital ont été tués et d'autres personnes blessées", a précisé Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. Cette ONG proche des rebelles syriens dispose d'un large réseau de sources civiles, médicales et militaires à travers la Syrie.

Sépulture d'Hafez al-Assad

Les environs de Qardaha ont été récemment visés par plusieurs roquettes lancées par les rebelles dans la province de Lattaquié (nord-ouest), mais c'est la première fois qu'une explosion vise le coeur de la ville. Qardaha est le lieu de naissance et de sépulture de l'ex-président syrien Hafez al-Assad, père de l'actuel chef de l'Etat.

Le clan Assad a dirigé la Syrie d'une main de fer durant plus de quatre décennies, jusqu'au début de la guerre en 2011 déclenchée par une contestation populaire réclamant des réformes, et qui a été écrasée dans le sang par le régime.

La contestation s'est ensuite transformée en rébellion armée. Plus de 210 000 morts ont péri en 4 ans et deux millions de Syriens ont été jetés à la rue ou sur les routes de l'exil.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS